Home

« …Lorsque nous prenons conscience de notre corps et de  notre esprit et acceptons la vérité à leur sujet, qu’ils sont éphémères, ne durent pas et sont au-delà de notre contrôle, nous serons alors libérés et demeurerons dans le plus grand bonheur. »

Luangpor Pramote Pamojjo

 

Le Dhamma (Pali) ou Dharma (sanskrit) signifie la vérité simple et non faussée telle que le Bouddha l’a enseigné. Le Dhamma enseigné par le Bouddha est simple et facile à pratiquer. Il s’agit de nous-mêmes et de la façon dont nous pouvons nous libérer de notre propre souffrance. En tant qu’êtres souffrant, nous nous leurrons sur la vrai nature de notre corps et de notre esprit. Cependant, si nous pratiquons le Dhamma, nous tournons notre attention vers notre corps et notre esprit, nous dévoilons ainsi leur véritable nature. Notre souffrance diminue graduellement a mesure que nous arrivons à comprendre le Dhamma.

Tous les enseignements par Luangpor Pramote sont en Thaï, publiés et distribués comme dons gratuits du Dhamma, dans le but de préserver les enseignements du Bouddha pour les générations à venir. Ces livres sont traduits en Anglais et Français par des personnes différentes avec la permission de Luangpor Pramote. Cependant, comme il n’est pas possible à Luangpor de les vérifier, merci de garder à l’esprit que malgré nos efforts il peut y avoir des erreurs dans les textes et les interprétations par les traducteurs.

Guide pratique d’initiation au Dhamma

Plusieurs amis viennent pratiquer le Dhamma avec moi et j’ai constaté des problèmes courants lorsqu’ils se mettent à la pratique. Certains craignent de ne pas être capable de pratiquer correctement le Dhamma sans mon assistance. Ceux qui résident à Bangkok sont plus à l’aise, car ils savent où me trouver, alors que mes amis à l’étranger et en province sont inquiets à cause de la distance. Ils m’ont donc demandé de rédiger des instructions claires pour pratiquer le Dhamma de sorte que lorsque je ne suis pas là, ils peuvent continuer à pratiquer avec confiance.

Certains écoutent mes paroles, mais ne sont pas sûrs de les bien comprennent. D’autres suivent des conseils que j’ai donnés à de tierce personnes, ce qui est inapproprié car chacun peut être à un stade différent de sa pratique. Appliquer la réponse donnée à une question posée par une autre personne équivaut à prendre le médicament d’un autre patient. De façon similaire, certains amis débattent entre eux de la pratique correcte en citant des conseils donnés à des moments différents pour des occasions différentes.

On m’a donc demandé de rassembler l’ensemble de mes enseignements sur la pratique du Dhamma afin de lever tout malentendu. J’ai senti qu’il était nécessaire d’avoir un petit guide du Dhamma afin de résumer les pratiques que j’ai suggéré à mes collègues et amis. Ceci pour dépeindre clairement l’ensemble de la pratique du Dhamma dès le début, afin d’éviter les problèmes cités plus haut.

(suite…)

Pour Toi ‘Le Nouveau Venu’: Histoire Simple et Ordinaire du Dhamma

Il nous est difficile de realiser que le Dhamma (les Enseignements du Bouddha) est en fait relativement simple et ordinaire. Ceci parce que la perception que nous avons du bouddhisme et du Dhamma nous parait extraordinaire. Pour commencer, la langue utilisée dans les enseignements du Dhamma contient de nombreux mots Pali ainsi que de nombreux termes techniques. Par conséquent, la compréhension même de la terminologie est un défi pour tous.

Une fois que nous nous sommes familiarisés avec les termes, le fait même qu’il y ait beaucoup de versions des Enseignements de Bouddha ainsi qu’une surabondance d’interprétations par ses disciples est un nouvel obstacle en lui même. En outre, lorsque l’on veut commencer à pratiquer, nous sommes confrontés à un autre défi: il existe de nombreux centres de méditation et la plupart suggèrent que leur méthode d’enseignement reflète le plus fidèlement les enseignements du Bouddha sur les quatre fondements de la conscience (Satipatthana). Certains centres accusent même les autres de s’écarter des Enseignements réels.

Nous avons tous fait face à ces difficultés. Elles sont l’origine de mon questionnement sur le Dhamma, afin de savoir s’il est possible de l’étudier d’une manière plus simple, c’est à dire sans apprentissage du Pali, sans la lecture de livres et sans avoir à joindre un centre de méditation.

Quand nous étudions le Dhamma, nous devons regarder directement où la souffrance se trouve, comment elle apparaît et comment y mettre fin. Réussir l’étude du Dhamma signifie pratiquer jusqu’à atteindre la fin de la souffrance et non pas acquérir quantité de connaissances ou être capable d’expliquer le Dhamma de façon magnifique!

En fait le Dhamma enseigné par le Bouddha est assez facile et simple, à tel point que ses disciples s’écrièrent: “C’est parfaitement clair Maitre! La Vérité que Tu nous dévoiles est comme remettre à l’endroit un objet qui était placé à l’envers”. Cela ne devrait pas nous surprendre car nous sommes tous nés avec le Dhamma, vivons avec le Dhamma et mourrons avec le Dhamma.

Nous ne savions pas où le Dhamma résidait jusqu’à ce qu’il nous soit révélé à travers les enseignements du Bouddha, nous offrant ainsi un chemin facile à suivre.

Il faut également noter à quel point Bouddha était réellement sage. Il pouvait rendre simple et facile à comprendre le sujet le plus complexe. Il avait le pouvoir de transmettre l’essence du Dhamma de la manière la plus appropriée pour ses auditeurs. La langue n’était pas un obstacle, car il communiquait clairement sans utiliser une terminologie compliquée. Par contre, de nombreusespersonnesayant étudié et enseigné le Dhamma au cours des générations suivantes, ont transformé le Dhamma en une technique compliquéeet hors de portée. Ils en ont fait une méthode difficilement applicable pour mettre fin à la souffrance. Même la langue utilisée dans leurs enseignements est difficile à comprendre pour un non initié.

En vérité le Dhamma est très proche de nous. Il est si proche que nous pouvons dire que c’est nous-même. Le but du Dhamma est simple – Comment se libérer de la souffrance (dukkha).
(suite…)

X